3 Avenue Charles De Gaulle 02000 Laon
06b51d81

Une bonne partie des hospitalisations concerne les personnes âgées et celles-ci peuvent être évitées. Ainsi l'infirmière référente en gérontologie repère :

  • les risques de chutes
  • les troubles du sommeil
  • la dénutrition
  • la iatrogénie
  • la perte d'autonomie
  • les troubles cognitifs
diabète

Le nombre de diabétiques soignés est de 3,5 millions en 2016.

C’est la première maladie chronique devant le cancer. Ainsi l'infirmière référente en diabétologie :

  • dépiste
  • conseille
  • accompagne
  • signale les anomalies
  • oriente
  • suit les examens médicaux
  • adapte les protocoles
  • aide à maintenir une qualité de vie
Image alimentation

"L'homme  sage  devrait considérer  que  la  santé  est la  plus  grande  des bénédictions  humaines. Que sa  nourriture  soit  son médicament  et  son médicament  soit  sa nourriture. " Hippocrate.

Ainsi l'infirmière référente en alimentation conseille

pour :

  • l'insuffisance cardiaque
  • la dénutrition
  • l'anti-vitamine K
  • les troubles du transit
  • le diabète
  • l'hypercholestérolémie 
  • l'hypertriglycéridémie
  • aide à maintenir une qualité de vie
pansement

Une  plaie  est  considérée comme  chronique  après  4 à 6 semaines  d’évolution,  selon son  étiologie.

Les  causes  de  plaie  chronique incluent notamment les ulcères de  jambe, les escarres, les plaies du  diabétique  et  les  moignons d’amputation.

Ainsi l'infirmière référente en plaies chroniques permet :

 

  • d'avoir un seul interlocuteur
  • de centraliser les données
  • d'avoir une expertise avec l'aide de formations spécifiques
  • de suivre de près l'évolution des plaies
mains propres

 

L’association  Laonnoise  de  Soins  s’est  engagée depuis  4 ans  dans  une démarche  qualité.

Une infirmière  a  donc été  formée . Grâce  à  son  DU hygiène  et qualité , nous travaillons  sur  les  axes d’améliorations  définis par  l’ HAS.

Ainsi l'infirmière référente en hygiène et qualité travaille sur :

 

  • les protocoles
  • les procédures
  • le partage de ses connaissances
coordination

 

Afin de mieux travailler en réseau l'infirmière coordinatrice

permet :

 

  • un suivi personnalisé
  • une centralisation des données
  • d'avoir un seul interlocuteur
vaccin

Protégez-vous et protégez vos proches: Venez vous faire vacciner contre la grippe du 6/10/2017 au 31/01/2018

les vaccins obligatoires pour les enfants nés depuis le 1er janvier 2018

La vaccination permet de sauver plus de 3 millions de vies chaque année. Pourtant, 40 % des Français font le choix de s’en passer. Il est important de rappeler que certaines infections, comme la rougeole ou les méningites, sont particulièrement invasives chez les jeunes enfants. Aussi, il est désormais obligatoire de faire vacciner tous les enfants nés à partir du 1er janvier 2018. Auquel cas, ceux-ci n’auront accès ni aux crèches ni aux écoles. Les vaccins devront être administrés entre la naissance et le 18e mois de l’enfant (rappels compris). Les vaccins concernés auront pour but de lutter contre diverses infections, à savoir :

  • Diphtérie
  • Tétanos
  • Poliomyélite
  • Coqueluche
  • Rougeole-oreillons-rubéole (ROR)
  • Hépatite B
  • Bactérie Haemophilus influenzae
  • Pneumocoque
  • Méningocoques C